Livraison gratuite en France métropolitaine

The phantom threat

  • 0,00 

L'oeuvre

Photographie numérique
19/05/2019
Sarhad-e Broghil, Wakhan Corridor, Afghanistan

Avant, les Wakhis avaient l’habitude de chasser dans les montagnes du Pamir, au nord-est de l’Afghanistan. Mais depuis quelques années, de nombreuses espèces comme les loups et léopards des neiges ont été placées sous protection par le gouvernement et il est devenu interdit de les tuer sous peine d’amende. Depuis, les accidents sont plus fréquents dans les villages : en hiver, les marmottes hibernent et les prédateurs qui ont du coup moins à manger, viennent rôder autour des villages dans l’espoir d’attraper une chèvre ou un mouton égaré, forçant les Wakhis a redoublé de vigilance.

L'artiste

Après plusieurs expériences dans des rédactions, chez Vanity Fair, Arte ou au Figaro Magazine, Maïlys Derville se met à son compte en 2018 en tant que journaliste freelance. C’est également cette année-là qu’elle croise la route de Corinne Vachon, une photographe française qui documente la vie de peuples nomades et semi-nomades depuis plus de dix ans. Ensemble, elles partent au Kenya, en Afghanistan, en Roumanie et au Kirghizistan, à chaque fois dans le but de mettre en perspective l’histoire d’hommes et de femmes vivant encore pour la plupart dans la tradition. Mais si certains s’évertuent à la perpétuer, d’autres s’ouvrent peu à peu au reste du monde et à l’évolution… La photographie apparaît alors comme l’un des meilleurs moyens d’en témoigner et laisser une trace. Lors de ces immersions, Maïlys développe ainsi un véritable amour pour l’image, au côté de son mentor, Corinne. À la croisée entre l’artistique et le documentaire, son travail photographique n’a qu’une seule ambition : parvenir à capter l’émotion d’une scène et l’essence de ses sujets.

Notre savoir-faire

Notre savoir-faire

preloader